Catégorie : <span>Commerce local</span>

24 Sep

Marché locavore, à toute vapeur !

categorie commerce local Marché locavore, à toute vapeur !

Dans le cadre de la Fête de la Gastronomie, le public était invité à se rendre à la gare du Crotoy, où un banquet à ciel ouvert et un marché locavore animé par l’Association Baie de Somme-Zéro carbone a été l’occasion d’échanger avec les chefs de cuisine de la Baie de Somme et du département, mais aussi avec les agriculteurs, producteurs, commerçants, pêcheurs à pied, et pêcheurs.
© Reportage Henry Salamone, Pierre MAILLET pour Tvdeschefs, première plateforme vidéos sur la gastronomie, la cuisine, le terroir, les métiers de bouche et les arts de la table. http://www.tvdeschefs.com

Voir sur Youtube

15 Sep

First Bite E1: Locavore Kitchen x Drinks in Pasig

categorie commerce local First Bite E1: Locavore Kitchen x Drinks in Pasig

On First Bite, Coconuts Manila previews Metro Manila’s newest hip and trendy restaurants, We go behind the kitchen door to see how chefs prepare food as we dissect the ingredients, flavors and cooking techniques textures that make each food unique.

On this first episode we go to Locavore, a new restaurant in Barrio Kapitolyo that serves Pinoy cuisine with a trendy twist.

SUBSCRIBE: http://www.youtube.com/user/coconutsmedia?sub_confirmation=1

FOLLOW:
https://www.facebook.com/CoconutsTV
https://twitter.com/CoconutsTV
http://instagram.com/coconutstv

Voir sur Youtube

11 Sep

Locavore Movie Trailer

categorie commerce local Locavore Movie Trailer

Featuring farmers, families, and respected authorities and neo-pioneers in the movement, Locavore will educate, inspire, and create some food for thought. (Pun intended!) Locavore is available for purchase at Amazon and at locavoremovie.com.

Voir sur Youtube

07 Sep

Défi Locavore « Je viens manger local chez vous… en mode confiné »

categorie commerce local Défi Locavore "Je viens manger local chez vous... en mode confiné"

Lancé le 31/08/2018, mon Défi « Je viens manger local chez vous » trouve un écho entier avec cette épidémie de coronavirus où la présence de nos agriculteurs est capitale !

Pionnier du mouvement Locavore en France, je réalise un Tour de France dans le cadre de ma démarche « Je viens manger local chez vous ».

Confinement oblige, ce défi a été relevé en visio-conférence et, évidemment, avec des produits locaux et, cette fois-ci, avec les avis et conseils de Marie ANDERES, diététicienne-nutritionniste et avec l’oreille attentive de Jacky DEJAN, de la Radio 100 %.

Le Défi, relevé par Jean-Philippe BOURRUST de Villeneuve la Comptal (à côté de Castelnaudary): réaliser un repas Local, chic et pas cher.
– J’arrive avec ma bouteille de vin local chez des personnes volontaires,
– les personnes se fournissent dans un rayon de 51 km et positionnent les ingrédients et les producteurs sur la carte,
– réalisent 3 plats minimum très bien soignés et, si possible, originaux,
– démontrent, dans un tableau, que cela coûte moins de 9,50 euro par personne,
– communiquent auprès des médias locaux qui peuvent venir pour être témoins et diffuser la préparation des plats, les coûts et les noms des paysans-nourriciers concernés.

Objectifs:
Lier Ecologie, Economie, Social et Sécurité. Faire un zoom sur la nécessaire résilience alimentaire des territoires: il faut des paysans-nourriciers en nombre suffisant et des mangeurs qui stockent et cuisinent,
le tout sans se ruiner.

Pourquoi ?
Actuellement, production et consommation ne sont plus territorialisées et nos territoires sont « alimentairement malades » car non autonomes pour leur approvisionnement quotidien. Le degré d’autonomie alimentaire des aires urbaines n’est que de… 2,1 % mais elles survivent car « perfusées » par le ballet des camions de la grande distribution. Celle-ci n’a d’ailleurs que deux jours de stocks (et s’il n’y a pas de panique…) qui font l’objet d’une traque quotidienne par les enseignes car leur existence leur coûte…
Concernant les territoires ruraux, le degré d’autonomie alimentaire n’est pas beaucoup plus élevé : il suffit de compter le nombre de fermes restantes, de potagers et de poulaillers individuels et comparer tout cela avec le nombre d’habitants… Les modes de consommations et les circuits d’approvisionnement sont ainsi quasiment les mêmes en milieu urbain et en milieu rural.
À l’heure du tout-connecté et des cyberattaques, où le lien social se délite, où les populations sont de moins en moins tolérantes à la frustration (phénomène Nutella, « pénurie de beurre », etc…) et qu’une infime partie de la population produit et/ou stocke et/ou gère sa nourriture, que se passerait-il si la chaîne d’approvisionnement connaissait une sérieuse avarie ?
Un premier réflexe pourrait nous faire penser que les « autorités » (l’État providence auquel on fait toujours appel) ont des stocks, mais tout le monde en doute. Un autre serait que les associations humanitaires, à travers les plans communaux de sauvegarde, en ont : il faut savoir qu’elles se fournissent… dans les grandes surfaces !
Pour moi, reprendre par territoire, collectivement et individuellement la main sur la production de nourriture, sa distribution et son stockage, devrait revenir dans le champ du « Bon sens » (comme avant) afin d’éviter d’éventuelles émeutes car nous nous sommes toutes et tous vulnérabilisés. Ainsi, le politique, les individus et les acteurs privés devraient faire leur part dans le cadre d’une mobilisation générale : produire local, distribuer local, acheter local, manger local, cuisiner et stocker individuellement, c’est être co-producteur de résilience et de sécurité nationale.

Tout est dans mon livre-enquête:
https://www.thebookedition.com/fr/resilience-alimentaire-et-securite-nationale-p-367243.html

Voir sur Youtube

03 Sep

Let’s Play Spécial « Succès » – épisode 1 : Locavore

categorie commerce local Let's Play Spécial "Succès" - épisode 1 : Locavore

Le but de ce Let’s Play (aucun mod à part le patch FR) est de terminer les « succès » Steam qu’il me manque, il sera en plusieurs épisodes. Il s’agit des plus difficiles comme « Carnivore » ou les exosuits non stop durant 10 cycles. La liste des succès qu’il me manque est ci-dessous :

Locavore : générer 400 000 Kcalories sans utiliser les plantations.

Carnivore : manger 400 000 Kcalories de viande crue avant le cycle 100.

Super Sustainable : générer 240 000 KJoules sans utiliser le charbon, le gaz naturel, le pétrole ou les générateurs à bois.

Get a room : Avoir tous les bonus d’architecture sur la même base.

Critter Whisperer : Élever toutes les créatures sous leur forme de base.

Down the Hatch : produire 10 tonnes de métaux raffinés avec des Gloutons.

Easy Livin’ : les bras auto-ramasseurs livrent plus de ressources que les Duplicants durant 5 cycles.

Job Suitability : passer 10 cycles en exosuits sans interruption.

Rejoignez nous sur le Discord : https://www.youtube.com/redirect?redir_token=mNCg56lfxSXaf8jvkNj8DNkuux98MTU2OTg0MDc3NUAxNTY5NzU0Mzc1&event=channel_banner&q=https%3A%2F%2Fdiscord.gg%2FGdpuBgb

Guide débutants (PDF) : https://www.oniarchitecte.com/guidedebutant

Sites incontournables :

https://oni-assistant.com/

https://oni-db.com/

https://forums.kleientertainment.com/forums/forum/119-oxygen-not-included-general-discussion/

Voir sur Youtube

30 Août

Comment bien manger ? Événement Locavore et autonomie Alimentaire

categorie commerce local Comment bien manger ? Événement Locavore et autonomie Alimentaire

Ce week-end j’étais dans le Lot avec SoSMaires, existence B mais surtout avec Stéphane Linou Alexandre Boisson Marjolaine Gaudard et Benjamin Zimra et Arthur Keller pour des interventions sur l’autonomie alimentaire

Le Locavore c’est un mouvement qu’a initié Stéphane il y a déjà plusieurs années (20ans). Cela consiste à manger local dans un rayon de moins de 50km et pour un prix inférieur à 10€ par personne.

Chaque défi Locavore est une preuve que nous pouvons manger local

Voir sur Youtube

26 Août

Florent Ladeyn: ce chef cuisinier, locavore qui révolutionne Lille

categorie commerce local Florent Ladeyn: ce chef cuisinier, locavore qui révolutionne Lille

La grande cuisine n’est pas seulement un art éphémère ou un luxe. Bien plus que cela, elle est révélatrice d’une société dans laquelle nous choisissons de vivre. Pionnier du locavore, le chef Florent Ladeyn donnait un déjeuner lors de Mange Lille ! 2018 pour offrir aux lillois une cuisine engagée, locale, et délicieuse d’inventive…

Voir sur Youtube

21 Août

Webinaire: Photo locavore, couleurs de saison, avec Antonio Gaudencio

categorie commerce local Webinaire: Photo locavore, couleurs de saison, avec Antonio Gaudencio

Découvrez comment réaliser une composition haute en couleur à partir d’éléments collectés autour de chez vous.

En participant à ce webinaire, découvrez les étapes pour une composition « nature morte » ou « Still life » réussie. C’est une occasion unique de progresser sur la préparation, mise en scène et la prise de vue. Maria Batista et Antonio Gaudencio y montreront la collecte puis l’utilisation des éléments de la nature pour composer la scène, puis comment ils font leurs choix d’éclairage.

Antonio expliquera l’utilisation de la charte Calibrite ColorChecker Passport Photo 2 pour obtenir une balance équilibrée et des couleurs parfaites. Il montrera l’importance d’un point de départ neutre pour permettre, dans un deuxième temps d’exprimer sa sensibilité et son univers personnel. Présentation suivie d’une session Question-Réponses.

Bonus spécial pour ce 1er webinaire 2022 : les inscrits auront en plus la possibilité de télécharger 2 photos prises par Antonio avec la charte ColorChecker Passport Photo 2. Vous aurez aussi un lien gratuit vers le logiciel Calibrite Colorchecker Camera Calibration, qui vous permettra, après le webinaire, de mettre en pratique la technique présentée et d’utiliser la charte d’étalonnage: https://bit.ly/3hw0nAK

Antonio Gaudencio : Né en 1967, après les Beaux-Arts en 1989, Antonio poursuit à l’Ecole de l’image « Les Gobelins » de Paris. Il y reçoit une formation sur les techniques de prises de vues et de développements argentiques. Il intègre le monde du Prépresse ou il acquière une expérience complète de la chaine graphique. Puis il se spécialise dans le traitement Post-prod de la photo numérique et collabore avec les plus grandes agences de com. En 2014, il quitte son poste, devient indépendant et se consacre pleinement à sa passion pour la photo.

Visitez son site : www.jadorelaphoto.com

Voir sur Youtube