30 Juil

Cadeau pour collectionneur exigent, timbre et pièces de monnaie rare

categorie commerce local Cadeau pour collectionneur exigent, timbre et pièces de monnaie rare

Les grands collectionneurs sont surtout intéressés par les pièces rares, les pièces célèbres et les pièces coûteuses.

Ils sont prêts à dépenser une fortune pour acquérir des pièces exceptionnelles et des pièces authentiques et ils ne cessent pas de faire des recherches pour compléter et parfaire leur collection. Si vous cherchez une idée-cadeau à offrir à un collectionneur exigeant, suivez ce guide !

Les timbres rares à offrir à un grand philatéliste

En ce qui concerne tout d’abord les timbres de collection, les plus rares sont : le One Cent Magenta de Guyane Britannique, le One Cent Benjamin Franklin Z Grill des Etats-Unis et le Tre skilling jaune orange de Suède. Les grands philatélistes recherchent aussi : le timbre chinois « Tout le pays est rouge », le timbre allemand « Baden 9 Kreuzer », le timbre français 1 franc Vermillon Cérès, le timbre Mauricien « One Penny Red et Two Pence blue post office » et le timbre italien « 1859 Sicilian Error of colour ».
En fait, tous ces timbres sont très anciens. Ils datent du XIXᵉ siècle. Ils sont devenus très célèbres, car ils n’existent qu’en un seul ou en quelques exemplaires. Ils coûtent également très cher. Le One Cent Magenta de Guyane Britannique, par exemple, a été adjugé pour un montant record de 9,4 millions de dollars en 2014.

Les pièces de monnaie rares à offrir à un grand numismate

Pour ce qu’il en est des pièces de monnaie, les plus chères sont : le double Eagle, le flowing Hair dollar, le Brasher doubloon et le dinar omeyyade en or. Ces produits sont proposés à des sommes folles pouvant atteindre les millions d’euros lors des ventes aux enchères.
Le double Eagle, par exemple, a été vendu à 18,9 millions de dollars, soit à 16,2 millions d’euros. Il est très coûteux, car il s’agit d’un exemplaire ultra rare, l’une des dernières séries de pièces en or frappées par la Monnaie des États-Unis.
Le following hair dollar a également été vendu à 10 millions de dollars, soit à 8,5 millions d’euros en 2013. Il a été acquis par une entreprise spécialisée dans les pièces rares : Legend Numismatics.
Par ailleurs, le Brasher doubloon a été adjugé pour une somme de 9,36 millions de dollars, soit 8 millions d’euros lors d’une vente aux enchères au Texas. Et enfin, le dinar omeyyade en or a été vendu à 3,7 millions de livres, soit 5,1 millions d’euros en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *