05 Août

Défi Locavore MangeonsLocal de Stéphane LINOU

categorie commerce local Défi Locavore MangeonsLocal de Stéphane LINOU

Stéphane LINOU nous explique son défi « Mangeons local »

Au menu des emmerdes, on n’en est qu’à l’apéro.
Le dérèglement climatique, les énergies et les ressources plus rares et plus chères, l’effondrement de la biodiversité, ce Vivant dont on dépend, font, qu’à ce rythme-là, notre planète risque d’être inhabitable, tout comme des territoires devenus surexposés, donc non assurables.
Non assurée, votre maison n’a plus aucune valeur.
Non assurable, votre territoire n’est plus attractif.
Non sensibilisés aux risques, population et pouvoirs publics ne sont pas préparées,
Le risque de rupture d’approvisionnement alimentaire ne figure pas dans les plans communaux de sauvegarde ou dans les documents d’information communaux sur les risques majeurs ?
Mais puisqu’en France, tout commence par l’assiette, se comprend et se construit autour de la table, Nous vous proposons de mieux appréhender ces risques globaux au travers de deux défis culinaires locaux.
Stéphane Linou met les pieds dans le plat. Il nous avait alerté sur les risques de rupture d’approvisionnement alimentaire en cas de pandémie , il attire, également notre attention sur ces mêmes risques en cas de cyber-attaques.
Auteur, consultant et formateur, il est spécialiste du rapport essentiel entre la cruciale résilience alimentaire des territoires et la sécurité civile.
Ancien Conseiller Général et Municipal, pionnier du mouvement locavore en France et sapeur- pompier volontaire , il lie les thèmes des ressources, du continuum sécurité-défense, de la gouvernance et des adaptations.
A force de ne plus acheter au juste prix, voire pas du tout, nos aliments à nos agriculteurs, tels des muscles que l’on n’entretient pas, leur nombre a fondu autour de nous.
Nos territoires sont sous perfusion alimentaire et sous l’assistanat des ballets des camions de la grande distribution, même en milieu rural.
Les conséquences climatiques vécues aujourd’hui sont le fruit de nos inconséquences d’hier . Même si le coup est déjà parti, hors de question de se désespérer.
Nous pouvons, d’une part, atténuer le réchauffement pour limiter les dégâts globaux et, d’autre part, nous adapter pour continuer à vivre localement comme l’ont indiqué les accords de Paris de 2015 lors de la Cop 21.
Mais ces accords, qu’es aco ?
Nous sommes à 11 tonnes de consommation de CO2 tout compris par an et par français, et il nous faudra être à 2 tonnes d’ici 2050 pour atteindre la neutralité carbone.
Qui le sait, qui comprend et qui sait ce à quoi ça correspond concrètement , ici et maintenant?
Pour le savoir, il faut mettre les pieds dans le plat et voir ce que ça donne en commençant par notre assiette
Même si l’effort doit être réparti entre les collectivités, les entreprises et les particuliers, les mangeurs, comme vous, peuvent ouvrir la voie et être également coproducteurs de sécurité collective.
Comment ? En partant du réel et en se remettant à cuisiner, et en ce qui nous concerne, en élaborant deux menus défis, un menu local 2021 et un menu local COP 21 qui seront dégustés par les acteurs du territoire.
Nous faisons passer des candidats et un territoire à la casserole
Comment ?
N’importe qui peut relever l’un des deux défis.
Une famille, une cantine, un comité d’entreprise, un maire dans sa cuisine, une association, etc…, organise un repas de fête, local, chic et pas cher. Moins de 9€50 par personne, moins de 51 kms à vol d’oiseau pour les ingrédients, bien sûr, de saison, bien évidemment achetés au prix rémunérant correctement nos producteurs, et moi, j’arrive avec le pinard, le tout sous le regard d’une diététicienne.
Pour le défi menu version COP 21, un bilan carbone d’1kg6 par personne. Rassurez-vous, les animateurs des Projets Alimentaires Territoriaux, des Plans Climat Air Energie Territoriaux et des Plans Communaux de Sauvegarde se feront un plaisir de vous accompagner.
Entre ces deux menus désirables, c’est le chemin de la transition et de la résilience collective !
Alors, on s’appelle et on se fait une bouffe ?

Contact:
contact@mangeonslocal.fr
resilience-securite@stephanelinou.fr

Voir sur Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *